COVID-19 : actualités Les échéances déclaratives et de paiement de TVA doivent être respectées tout au long de la crise sanitaire

Dernière mise à jour le 7 avril 2020

COVID-19 : Les entreprises sont tenues de respecter leurs échéances déclaratives et de paiement de TVA tout au long de la crise sanitaire

 

Les entreprises sont tenues de respecter leurs échéances déclaratives et de paiement de TVA tout au long de la crise sanitaire.

Pour autant, certaines peuvent rencontrer des difficultés dirimantes pour établir une déclaration de TVA et procéder avec l’exactitude habituelle au paiement correspondant, du fait de leur incapacité à rassembler l’ensemble des pièces utiles dans le contexte actuel de
confinement.

Dans ce cas, il leur est permis, comme le prévoit le Bofip en période de congés (paragraphe 260 du Bofip BOI-TVA-DECLA-20-20-10-10), de réaliser une simple estimation du montant de TVA due au titre d’un mois et de verser le mois suivant un acompte correspondant à ce
montant : attention, la marge d’erreur tolérée est de 20 %.

Par ailleurs, pour les seules entreprises qui ont connu une baisse de leur chiffre d’affaires liée à la crise de Covid-19, il leur est ouvert à titre exceptionnel et pour la durée du confinement décidé par les autorités la possibilité de verser un acompte forfaitaire de TVA comme suit :

•  Pour la déclaration d’avril au titre de mars :
◦ par défaut, forfait à 80 % du montant déclaré au titre de février ou, si elle a déjà recouru à un acompte le mois précédent, forfait à 80 % du montant déclaré au titre de janvier ;
◦ si l’activité est arrêtée depuis mi-mars (fermeture totale) ou en très forte baisse (estimée à 50 % ou plus) : forfait à 50 % du montant déclaré au titre de février ou, si elle a déjà recouru à un acompte le mois précédent, forfait à 50 % du montant déclaré au titre de janvier ;

Pour la déclaration de mai au titre d’avril :
◦ modalités identiques au mois précédent si la période de confinement est prolongée et rend impossible une déclaration de régularisation à cette date ;

Pour la déclaration de régularisation :
◦ régularisation de la TVA due en fonction des éléments réels tirés de l’activité sur l’ensemble des mois précédents réglés sous forme d’acomptes, avec imputation des acomptes versés.

La mise en œuvre de ces mesures de tolérance fera l’objet de contrôles a posteriori.

Les modalités pratiques de déclaration TVA :

Lors du paiement de l’acompte au titre d’un mois, le montant de celui-ci devra être mentionné en ligne 5B « Sommes à ajouter, y compris acompte congés » du cadre TVA brute et le cadre « Mention expresse » devra être complété des mots-clés « Acompte Covid-19 » et du forfait
utilisé,
par exemple : « Forfait 80 % du mois M ».

Lors de la déclaration de régularisation, celle-ci doit cumuler les éléments relatifs au mois écoulé avec ceux des mois précédents qui ont fait l’objet d’acomptes. La somme des acomptes payés au titre des mois précédents devra être imputée et mentionnée sur la ligne 2C « Sommes à imputer, y compris acompte congés » du cadre TVA déductible.

Exemple :
Une entreprise paie deux acomptes de 1 000 € chacun au titre des mois de février et mars 2020.
Cette entreprise doit mentionner :
sur la déclaration déposée au titre du mois de février 2020 :
1 000 en ligne 5B du cadre « TVA brute »
et dans le cadre « Mention expresse » : « Acompte Covid-19 février 2020 : forfait 80 % de janvier » ;

sur la déclaration déposée au titre du mois de mars 2020 :
1 000 en ligne 5B du cadre « TVA brute »
et dans le cadre « Mention expresse » : « Acompte Covid-19 mars 2020 : forfait 80 % de janvier » ;

sur la déclaration déposée au titre du mois d’avril 2020 :
le cumul des éléments réels des mois de février, mars et avril et le montant de 2 000 € pour régularisation (somme des acomptes payés au titre de février et mars) en ligne 2C du cadre « TVA déductible ».

 

 

Retraite et prévoyance du dirigeant Groupe Y Nexia

Retraite et prévoyance du dirigeant

Retraite et prévoyance du dirigeant : quels sont les points de vigilances depuis la Loi PACTE ?

La loi PACTE – Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises – a mis en place de nouvelles dispositions au niveau de la prévoyance et de la retraite du dirigeant.

L’objectif est clair : pousser les français à se constituer une retraite complémentaire

Pour cela, trois options nouvelles s’offrent à eux :

  • La création d’un Plan Épargne Retraite (PER),
  • Une portabilité de tous les produits d’épargne retraite,
  • Une fiscalité « choisie » en fonction des options prises.

Cependant, avant de se lancer dans la modification ou la souscription de nouveaux contrats, il est nécessaire de se poser les bonnes questions et d’être vigilant sur les points suivants :

  • Le dirigeant a-t-il intérêt ou non à transférer ses contrats dans un PER ? Ou à ouvrir de nouveaux contrats ?
  • Le dirigeant veut-il à la retraite une rente viagère ou une sortie en capital ?
    A-t-il prévu de revoir ses contrats et ses options fiscales en fonction de ses choix futurs ?
  • Le dirigeant a-t-il revu ses contrats de prévoyance ?
    En cas de maladie ou d’accident du travail, est-il suffisamment protégé ou existe-t-il des doublons ?
  • Le dirigeant a-t-il revu les clauses bénéficiaires sur ses différents contrats en fonctions de sa situation actuelle ?

Votre expert Groupe Y Nexia est là pour vous conseiller et vous aider à juger de l’opportunité de souscrire ou non à un nouveau contrat et faire un bilan retraite.

Pour nous contacter, c’est ici.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google